Recherche

Qui est en ligne ?

Nous avons 62 invités en ligne

horloge

15/12/2017
HORLOGE
Heure :
Accueil > Actualités

Printemps 2016

Aujourd'hui, 10 février l'ADC manifestait son mécontentement envers IDP-Medical et Odier déménagement qui ont licencié abusivement plusieurs personnes sans le moindre respect du droit du travail.Nous avons été discuter avec des responsables pour essayer de faire progresser les cas mais sans succès.

Article du jour de la TDG sur ces 2 cas problématiques

 

 

 

Changement des salaires des EdS Emplois de Solidarité

 

Emplois de solidarité : révision du règlement d’exécution de la loi en matière de chômage Le Conseil d'Etat a modifié le règlement d'exécution de la loi en matière de chômage suite à deux modifications récentes de ladite loi, concernant les emplois de solidarité (EdS). La loi prévoit maintenant que l'employeur, et non plus l'Etat, fixe le salaire des personnes en emploi de solidarité. Dans ce nouveau contexte, l'actuel dispositif réglementaire salarial des emplois de solidarité, défini par l'Etat et fonctionnant selon un système de paliers, n'est plus applicable.

La révision du règlement a également porté sur les allocations complémentaires versées aux bénéficiaires EdS, en cas de besoin, par l'office cantonal de l'emploi (OCE). Elles seront désormais fixées et prises en charge par les autorités compétentes en matière d'aide sociale. Ce transfert de compétence vise à éviter tout risque d'assimilation des emplois de solidarité à une mesure de marché du travail.

Par ailleurs, le nouveau règlement veut mettre l'accent sur la qualité de l'encadrement et de la formation mis en place par l'employeur pour permettre à son personnel en EdS de se réinsérer sur le marché ordinaire de l'emploi. De ce fait, ce dispositif sera évalué régulièrement par l'OCE.

Il convient de souligner que la révision du règlement, tout comme la loi révisée, n'induira aucune augmentation du budget cantonal dévolu aux EdS.

Assignations à des postes vacants et travail convenable

A l’attention des chômeurs-chômeuses qui se voient assigner un emploi
auprès d’une des entreprises de la liste publiée ci-dessous


Assignations à des postes vacants et travail convenable

L’Office cantonal de l’inspection et des relations de travail (OCIRT) a entre autres missions
celle de vérifier dans les entreprises le respect des usages en vigueur en matière de salaires,
de conventions collectives, d’assurances sociales.
L’OCIRT rend public ce travail d’inspection, en publiant une liste des entreprises en
infraction, lesquelles se voient notamment exclues des marchés publics.
Cette liste des entreprises violant les usages est accessible en ligne sur la page :

Lien


Les entreprises en violation sont sanctionnées pour une durée d’au moins 2 ans et la liste est
mise à jour régulièrement.
Si vous recevez une assignation à un poste dans l’une de ces entreprises, signalez à l’Office
cantonal de l’emploi la présence de l’entreprise sur cette liste noire !
Du fait de leurs pratiques, ces entreprises en infraction n’offrent pas un travail
convenable ! (article 16 de la loi sur l’assurance-chômage - LACI)

Voici la liste, état en octobre 2015, des entreprises genevoises sanctionnées par l’OCIRT :

 

A.P.S. Installations Systèmes SA, 1214 Vernier

Allure Sàrl, 1202 Genève

AMB Sécurité Services Sàrl, 1214 Vernier

Armesto SARL, 1213 Petit-Lancy

ART DEM Movers SA, 1227 Les Acacias

ATLANTIDE NETTOYAGES SARL, 1204 Genève

Banchet Manutention SA, 1218 Le Grand-Saconnex

Bureau d'Etudes Techniques P. Reichenbach, 1205 Genève

Christian Jaquier, 1204 Genève

CIL Constructions Immobilières du Léman SA, 1203 Genève

Cinétechnique Arbus, 1227 Les Acacias

EGLB Entreprise Générale Location de Bennes SA, 1219 Châtelaine

Entreprise ALBISATI SA, 1227 Carouge

Entreprise Jean-Pierre Rinaldi, 1231 Conches

Ferreira Lourenco Nunes, Magic Clean, 1203 Genève

G.F. Ascenseurs SA, 1203 Genève

GECO génie civil SA, 1227 Carouge

HRC-Synoptic SA, 1227 Carouge

ID&C Informatique Développement & Consulting SA, 1227 Les Acacias

Jean-Jacques Weyermann SA, 1217 Meyrin

JOM Sàrl, 1212 Grand-Lancy

Kis Original-Services SA, 1205 Genève

Luis Vazquez Casas, 1205 Genève

NEGRO Rénovation, 1212 Grand-Lancy

ODIER DEMENAGEMENTS Sàrl, 1227 Les Acacias

Optimo, Gavillet & Rust, 1227 Carouge

Piment Rouge Sàrl, 1227 Les Acacias

Prosertel, Muller & Cie, 1207 Genève

Reymond Décoration SA, 1226 Thônex

Sweat Concept Frank Aeschlimann, 1242 Satigny

SYLEJMANI ARMATURES SARL, 1227 Carouge

Transport Dénervaud, 1290 Versoix

Z’impression Zimmermann, 1227 Carouge

Z. Berisa, 1218 Le Grand-Saconnex

 

 

 

Statistiques aide sociale

Statistiques sur l'aide sociale à Genève, septembre 2014

 

2.  Evolution de l’aide sociale :
Dans le canton de Genève, le taux d’aide sociale au sens large (personnes qui
ont bénéficié d’au moins une des prestations sociales servie sous conditions
de ressources) augmente passant de 12,4% de la population en 2010 à 13,1%
et 60’112 bénéficiaires en 2013 (OFS).


Quant à l’aide sociale au sens strict, le rapport d’activité de l’Hospice général
rapporte une augmentation constante depuis 2010 et comptabilise 20’500
bénéficiaires pour 2013, soit une hausse de 3% par rapport à 2012. La grande
précarité augmente et concerne 8% de la population genevoise.  
L’aide sociale n’a cessé de croître au rythme de la détérioration du contexte
économique et social, mais plus encore à celui des régressions de la sécurité
sociale. Ainsi, principalement après les révisions de l’assurance-invalidité, de
l’assurance-chômage fédérale et cantonale et après d’autres décisions
politiques qui ont réduit la couverture sociale des personnes confrontées aux
aléas de la vie, le nombre de dossiers à l’aide sociale a augmenté de 50 % au
cours des cinq dernières années.

Plus d'articles...