« Le Conseil d’Etat a décidé d’indexer, à compter du 1er janvier 2019, les montants destinés à la couverture des besoins vitaux des prestations cantonales complémentaires à l’assurance-vieillesse et survivants (AVS) et à l’assurance-invalidité (AI). Il en est de même avec les prestations complémentaires familiales.

Le taux d’indexation est identique à celui décidé par le Conseil fédéral pour les rentes AVS et AI et les prestations complémentaires fédérales.

Ainsi, le revenu minimum cantonal d’aide sociale garanti par les prestations complémentaires cantonales AVS/AI s’élèvera, dès le 1er janvier 2019 et par année, à 25’874 francs pour une personne seule et à 39’587 francs pour un couple.

Le montant servant de base au calcul des prestations complémentaires familiales s’élèvera à 25’874 francs, contre 24’661 francs précédemment.

Pour toute information complémentaire : Mme Teresa Skibinska, secrétaire générale adjointe communication ad intérim, DCS, T. 022 327 93 18 ou 079 503 77 99. »

Extrait du Communiqué du Conseil d’Etat du 21 novembre 2018

Alors, à quand l’indexation des montants de l’aide sociale ? Et notamment l’indexation du plafond des montants de loyer pris en charge, plafond qui n’a pas été adapté depuis 2001 ?

Le Conseil d’Etat attend peut-être que se manifeste la mobilisation des personnes concernées…