L’Office fédéral de la statistique (OFS) établit, dans le cadre de l’Enquête suisse sur la population active, le calcul du chômage selon la définition du Bureau International du Travail (BIT).

Il est utile de rappeler que la statistique du chômage établie par le Secrétariat d’Etat à l’Economie (SECO) ne s’effectue pas selon la méthode internationale du BIT. Ainsi, quand on adopte une mesure internationale, comme le mètre par exemple, cette mesure est définitivement de 100 centimètres pour tout le monde. Sauf pour le SECO suisse qui l’évalue à 66 centimètre.

Au 4e trimestre 2021, le nombre de personnes actives occupées en Suisse s’est accru de 1,1% par rapport au même trimestre de 2020 et le nombre d’heures de travail hebdomadaires effectives par personne active occupée a augmenté de 1,5%. Durant cette même période, le taux de chômage au sens du Bureau international du Travail (BIT) s’est réduit, passant de 4,9% à 4,4% en Suisse et de 7,4% à 6,4% dans l’Union européenne.

Population active au 4eme trimestre 2021 : l’offre de travail